MAITRE M

Les Enseignements du Maitre MORYA

FONDEMENTS DE LA PHILOSOPHIE ÉSOTÉRIQUE

LA DOCTRINE SECRETE - CONCLUSION

LA DOCTRINE SECRETE

CONCLUSION

 

 

[50] NOTE

La  Doctrine  Secrète inclut  dans  sa  large étreinte  non  seulement  la grande métaphysique de la tradition ésotérique mais aussi l'histoire de l'évolution de toutes formes de vie sur notre planète et une perspective du futur qui attend l'humanité. Au-delà des faits disponibles pour la science, aussi longtemps qu'elle est limitée à l'utilisation de ses outils traditionnels, il y a d'autres faits, conservés dans les annales occultes et redécouvrables par ceux qui développent en eux-mêmes les facultés nécessaires. En donnant des aperçus de la tradition secrète à une époque dans laquelle les forces d'une science matérialiste combattaient les positions retranchées de la religion superstitieuse, Madame Blavatsky chercha à montrer les limitations de l'une et la cécité de l'autre. Le quintuple dessein de son œuvre était clairement dit dans la Préface : 'montrer que la Nature n'est pas une "convergence fortuite d'atomes", et attribuer à l'homme sa place véritable dans le plan de l'Univers ; sauver de la dégradation les vérités archaïques qui sont la base de toutes les religions ; découvrir, jusqu'à un certain point, l'unité fondamentale d'où elles jaillissent toutes ; enfin montrer que le côté occulte de la Nature n'a jamais été approché par la Science de la civilisation moderne'. Les dernières pages de l'œuvre passent en revue le terrain couvert dans sa tentative d'accomplir ce dessein.

Les notes de Bowen renvoient l'étudiant à la Conclusion ( Vol. II), qui semblerait parler des dernières pages du second volume original. Cependant, le paragraphe suivant renvoie clairement à la Conclusion qui termine la Partie I, l'Anthropogenèse, du Livre II. Des extraits de cette partie du travail sont donc donnés ici avant le passage qui termine le deuxième volume.

 Bien que dans la phrase finale Madame Blavatsky se réfère à d'autres volumes 'presque terminés', aucun matériau manuscrit répondant  à une telle description n'a été trouvé. Quelques papiers laissés par elle furent publiés en [51] 1893 par Annie Besant sous forme du Volume III (Vol. V de l'Edition d'Adyar) 3 , dans lequel sont insérés certains papiers qui circulaient à l'origine d'une manière privée parmi les étudiants  de son Ecole Ésotérique. [52]

Vous êtes ici : Accueil FONDEMENTS DE LA PHILOSOPHIE ÉSOTÉRIQUE LA DOCTRINE SECRETE - CONCLUSION