MAITRE M

Les Enseignements du Maitre MORYA

LA DOCTRINE SECRETE VOL 6

APPENDICE NOTES SUR LES INSTRUCTIONS I, II ET III

APPENDICE

NOTES SUR LES INSTRUCTIONS I, II ET III

 

 

Page 135

 

En Occident, les étudiants n'ont qu'une idée vague, ou n'ont aucune idée des forces latentes dans le Son, des Vibrations Akâshiques qui peuvent être mises en mouvement par ceux qui savent comment il faut prononcer certains mots. Le mot Om, ou la phrase "Om mani padme hum", ont de l'affinité spirituelle avec les forces cosmiques, mais sans la connaissance de l'arrangement naturel, ou de l'ordre dans lequel  se trouvent les syllabes, on ne peut obtenir que très peu d'effet. Bien entendu, "Om" n'est autre que Aum, qui peut être prononcé comme deux, trois ou sept syllabes, mettant en mouvement des vibrations différentes.

Or les lettres, comme sons vocaux, peuvent seulement correspondre aux notes musicales et, par suite, aux nombres et aux couleurs, ainsi qu'aux Forces et aux Tattvas. Celui qui se souvient que l'Univers est édifié avec les Tattvas, se fera facilement une idée du pouvoir qui peut être exercé par les sons vocaux. Chaque lettre de l'alphabet, qu'on divise celui-ci en trois, quatre ou sept septénaires, ou quarante-neuf lettres, a sa couleur ou sa nuance spéciale. Celui qui a appris les couleurs des lettres de l'alphabet, et les nombres correspondants, des sept et des quarante-neuf couleurs et nuances sur l'échelle des plans et des forces, et qui connaît leur ordre respectif sur les sept plans, s'assimilera facilement l'art d'établir  une affinité entre elles, de les mettre en jeu. Ici, cependant, surgit une difficulté. Les alphabets Senzar et Sanscrit, et ceux d'autres langues Occultes, possèdent, outre d'autres pouvoirs, un nombre, une couleur et une syllabe distincte pour chaque lettre, et il en est de même pour l'antique Hébreu Mosaïque. Mais combien d'étudiants connaissent l'une quelconque de ces langues ? Lorsque le moment sera venu, il suffira donc d'enseigner aux étudiants les nombres et les couleurs attachés aux lettres latines seulement (prononcées en [VI 240] Latin et non pas en Anglo-Saxon, en Ecossais ou en Irlandais). Mais tout cela serait prématuré pour l'instant.

 

Il est nécessaire de connaître la couleur et le nombre, non seulement des planètes, mais aussi des constellations zodiacales qui correspondent à chaque lettre de l'alphabet, pour rendre efficace 301 une syllabe spéciale et même une lettre spéciale. En conséquence, si un étudiant veut, par exemple, mettre Bouddhi en activité, il lui faudra entonner les premiers mots du Mantra sur la note mi. Mais il lui faudra en outre accentuer le mi et produire mentalement la couleur jaune qui correspond à ce son et à cette note, sur chaque lettre M dans Om mani padme hum ; non pas parce que la note porte le même nom en Sanscrit ou même en Senzar, car il n'en est pas ainsi – mais parce que la lettre M suit la première lettre et que dans cette formule sacrée elle est aussi la septième et la quatrième lettre. Comme Bouddhi elle est la seconde, mais en tant que Bouddhi-Manas c'est la seconde et la troisième combinées.

301 Voir La Voix du silence, p. XII (5ème édition française).

H.P.B.

 

Page 139

 

Voir 302.

Le Quatre ou la Tetraktys de Pythagore était le symbole du Cosmos, comme renfermant en lui-même, le point, la ligne, la surface, le solide ; en d'autres termes l'essentiel de toutes les formes. Sa représentation mystique est le point dans le triangle. La Décade ou nombre parfait est contenue dans le Quatre ; ainsi, 1 + 2 + 3 + 4 = 10.

 302 Les notes qui suivent proviennent d'étudiants et ont été approuvées par H. P. B.

 

Page 153

 

 

Dimanche

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

Premier Quartier

Deuxième Quartier

Troisième Quartier

Quatrième Quartier

 [VI 241]

 

Page 145

 

Le passage difficile : "Ne perdez pas de vue... mystère en bas, en vérité", peut devenir un peu plus clair pour l'étudiant, s'il est légèrement amplifié. Le "Triangle primordial" est le Second Logos, qui se reflète sous forme d'un Triangle dans le Troisième Logos, ou Homme Céleste, puis disparaît. Le Troisième Logos, contenant "la puissance de la création formative", développe la Tétraktys du sein du Triangle et devient ainsi le Sept, la Force Créatrice, formant une Décade avec le Triangle primordial qui lui a donné naissance. Lorsque ce Triangle et cette Tetraktys célestes sont reflétés dans l'Univers de Matière sous forme de l'homme astral paradigmatique, ils sont renversés et le Triangle, ou puissance formative, est rejeté au-dessous du Quaternaire, avec sa pointe tournée vers le bas : la Monade de cet homme astral paradigmatique est elle-même un Triangle, ayant avec le Quaternaire et le Triangle le rapport qu'a le Triangle primordial avec l'Homme Céleste. D'où la phrase : "le Triangle supérieur... est transporté, dans l'homme de limon, au-dessous des sept". Ici encore, le Point qui trace le Triangle, la Monade qui devient le Ternaire, forme, avec le Quaternaire et le triangle créateur inférieur, la Décade, le  nombre parfait. "En haut comme en bas."

L'étudiant fera bien de rapprocher ce qu'il a appris ici de ce qui a été exposé page (?). A cette page le Triangle supérieur est donné comme Violet, Indigo et Bleu, en associant le Violet, en sa qualité de paradigme de toutes formes, avec l'Indigo comme Mahat, et avec le bleu comme Aura Atmique. Dans le Quaternaire, le Jaune, en tant que substance, est associé au Jaune-Orangé, la Vie, et à l'Orangé-Rouge, le pouvoir créateur. Le Vert est le plan entre les deux.

La phase suivante n'est pas expliquée. Le Vert passe en haut vers le Violet, Indigo et Bleu, le Triangle s'ouvrant pour le recevoir et formant ainsi le carré, Violet, Indigo, Bleu et Vert. Il reste le Rouge-Orangé, l'Orangé-Jaune et le Jaune, qui, ayant perdu leur quatrième membre, ne peuvent plus former qu'un triangle. Ce triangle accomplit une révolution, afin de tourner son sommet vers le bas, pour la descente dans la matière et "reflété sur le plan de la nature grossière, il est renversé" et apparaît comme dans le diagramme suivant : [VI 242]

 Monade.      L    Second Logos.

Les 10.                           L    Troisième     Logos,     ou     Homme Céleste.

 Les 7.                            D    Le        Triangle         devenant         le Quaternaire, puis le Septénaire 303.

 Les 10.

Les 7.

Monade.      L    Homme Astral Paradigmatique

D

v    Triangle Créateur rejeté au-dessous des Sept.

Chez l'homme parfait, le Rouge sera absorbé par le Vert : le Jaune ne fera plus qu'un avec l'Indigo ; le Jaune-Orangé sera absorbé par le Bleu ; le Violet restera en dehors de l'Homme Vrai, bien que relié à lui. Ou bien, si nous traduisons les couleurs : Kâma sera absorbé dans le Manas Inférieur ; Bouddhi ne fera plus qu'un avec Manas ; Prâna sera absorbé dans l'Œuf Aurique : le corps physique reste attaché, mais en dehors de la vie réelle.

  1. B.

 303 Voir Doctrine Secrète, vol. I. Commentaires, pp. 38, 39 et 45.

 

Page 185

 

Aux cinq sens qui sont actuellement la propriété de l'humanité, deux autres seront ajoutés sur ce globe. Le sixième sens est le sens psychique des couleurs. Le septième est celui des sons spirituels. Dans la deuxième Instruction, les nombres exacts de vibrations des sept couleurs primaires et leurs modulations sont donnés. En les étudiant, on remarque que chaque couleur se distingue de la précédente par un écart de 42 ou 6 x 7.

 

462

Rouge

+ 42

= 504

504

Orangé

+ 42

= 546

546

Jaune

+ 42

= 588

588

Vert

+ 42

= 630

630

Bleu

+ 42

= 672

672

Indigo

+ 42

= 714

714

Violet

+ 42

= 756

756

Rouge

 

 

 

Troisième octave des perceptions psychiques des couleurs

 Procédons cette fois à rebours, en soustrayant 42 et nous trouvons que la couleur première ou fondamentale est, pour ce globe, le vert.

—      Vert

42      Bleu

 84      Indigo

126    Violet


Première demi-octave.

 

168    Rouge

210    Orangé

252    Jaune

294    Vert

336    Bleu

378    Indigo

420    Violet

462    Rouge

 

Seconde octave.

  [VI 243]

Les seconde et quatrième octaves comprendraient les rayons calorifiques et actiniques, invisibles pour nos perceptions actuelles.

Le septième sens est celui du son spirituel, et puisque les vibrations du sixième progressent par 6 ´ 7, celle du septième progresseront par 7 ´ 7. Voici leur table :

 

Fa

...Son

Vert

49

Sol

...."

Bleu

98

La

...."

Indigo

147

Si

...."

Violet

 

Première demi-octave.

 196 Do    ...."          Rouge

 245 Ré     ...."          Orangé

 294 Mi     ...."          Jaune

 343 Fa     ...."          Vert

 392 Sol    ...."          Bleu

 441 La     ...."          Indigo

 490 Si      ...."          Violet

 539 Do    ...."          Rouge etc.,  etc.


Seconde octave.

 

Le cinquième sens est en notre possession ; il pourrait être celui de la forme géométrique et la raison de sa progression serait de 5 ´ 7, ou 35.

Le quatrième sens est celui de l'ouïe physique, de la musique, et la raison de sa progression est 28, ou 4 ´ 7. La vérité de cette assertion est démontrée par le fait qu'elle est d'accord avec les théories de la Science en ce qui concerne les vibrations des notes musicales. Notre échelle est la suivante :

—, 28, 56, 84, 112, 140, 168, 196, 224, 252, 280, 308, 336, 364,  392, 420, 448, 476, 504, 532, 560, 588, 616, 644, 672, 700.

D'après la science musicale, les notes C, E, G (Do, Mi, Sol), sont entre elles comme 4, 5, 6, suivant le rapport de leurs nombres de vibrations. Le même rapport se retrouve entre les notes des triolets G, B, D (Sol, Si, Ré), et F, A, C (Fa, La, Do). Cela donne l'échelle et, en ramenant les vibrations de C (Do) à 1, les rapports des sept notes relativement à C (Do) sont :

1

9/8

5/4

4/3

3/2

5/3

15/8

2

C

D

E

F

G

A

B

C'

Do

Mi

Fa

Sol

La

Si

Do

 En réduisant en nombres entiers, nous obtenons une octave :

24

27

30

32

36

40

45

48

C

D

E

F

G

A

B

C'

Do

[VI 244]

Mi

Fa

Sol

La

Si

Do

 

Au moyen d'un calcul similaire, nous pouvons placer une octave au- dessous de C' (Do) et une octave au-dessus de C'', (Do). En alignant ces trois octaves et en multipliant par sept, nous obtenons pour le quatrième sens une correspondance à peu près exacte avec notre table de vibrations.

 

TABLE MUSICALE

Quatrième sens

Raison de la

 

Produit

 

progression

 

 

28

4 ´ 7 =

28 E

(Mi)

56

8 ´ 7 =

56 F

(Fa)

84

12 ´ 7 =

84 G

(Sol)

112

16 ´ 7 =

112 A

(La)

140

20 ´ 7 =

140 B

(Si)

168

24 ´ 7 =

168 C

(Do)

196

27 ´ 7 =

189 D

(Ré)

 

(30 ´ 7 =

210) E

(Mi)

224

32 ´ 7 =

224 F

(Fa)

252

36 ´ 7 =

252 G

(Sol)

280

40 ´ 7 =

280 A

(La)

308

45 ´ 7 =

315 B

(Si)

336

48 ´ 7 =

336 C

(Do)

364

54 ´ 7 =

378 D

(Ré)

392

 

 

 

420

60 ´ 7 =

420 E

(Mi)

448

64 ´ 7 =

448 F

(Fa)

476

 

 

 

504

72 ´ 7 =

504 G

(Sol)

532

 

 

 

560

80 ´ 7 =

560 A

(La)

588

 

 

 

616

90 ´ 7 =

630 B

(Si)

644

 

 

 

672

96 ´ 7 =

672 C

(Do)

Dr. H. A. W. CORYN.

Vous êtes ici : Accueil LA DOCTRINE SECRETE VOL 6 APPENDICE NOTES SUR LES INSTRUCTIONS I, II ET III