MAITRE M

Les Enseignements du Maitre MORYA

FONDEMENTS DE LA PHILOSOPHIE ÉSOTÉRIQUE

UNE LOI FONDAMENTALE

UNE LOI FONDAMENTALE

 

 [12] NOTE

La philosophie ésotérique insiste sur le fait que sous le monde divers de notre expérience, il y a une Réalité unique, la source et la cause de tout ce qui fut, est et sera. Le grand représentant de la tradition védique, Shri Shankarâchârya, le dit nettement : quelle que soit la forme donnée  à l'argile modelée, la réalité de l'objet demeure toujours l'argile, son nom et sa forme n'étant que des aspects transitoires. De même toutes choses étant des émanations de l'Un Suprême, sont elles-mêmes ce Suprême dans leur nature essentielle. Du plus haut au plus bas, du plus grand au plus petit, les phénomènes infinis de l'univers manifesté sont l'Un, habillé de noms et de formes.

L'enseignement de l'Unité fondamentale est la marque du système théosophique. Il s'ensuit, qu'aucune doctrine basée sur une dualité ultime – esprit et matière séparés à jamais, Dieu et l'homme étant distincts essentiellement, le bien et le mal étant des réalités éternelles – ne peut avoir de place dans la Théosophie. [13]

 

UNE LOI FONDAMENTALE

 

L'unité radicale de l'essence ultime de chaque partie constitutive des composés de la Nature – de l'étoile à l'atome minéral, du Dhyân Chohan le plus élevé au plus petit infusoire, dans l'entière acception du mot et qu'on l'applique aux mondes spirituel, intellectuel ou  physique – est la seule loi fondamentale de la Science Occulte.  

La Doctrine Secrète, I 102-103.