MAITRE M

Les Enseignements du Maitre MORYA

LA DOCTRINE SECRETE VOL 6

NADIS

NADIS

 

  1. Q.    Les Nâdis ont-ils des rapports fixes avec les vertèbres ? Peut-on les localiser en face ou entre des vertèbres quelconques ? Peut-on les considérer comme occupant, chacun, une portion déterminée et fixe de la moelle épinière ? Correspondent-ils aux divisions de la moelle épinière connues des anatomistes ?
    1. R.     H.P.B. pensait que les Nâdis correspondaient à des régions de la moelle épinière connues des Anatomistes. Il y a ainsi six ou sept Nâdis ou plexus le long de la moelle épinière. Ce n'est pourtant pas un terme technique, mais un terme général et il s'applique à tous les nœuds, centres, ganglions, etc. Les Nâdis sacrés sont ceux qui se trouvent le long de Soushoumnâ ou au-dessus. Six d'entre eux sont connus de la Science et un (près de l'atlas) reste inconnu. Les Târaka Râja Yoguis, eux-mêmes, ne parlent que de six, et ne font pas mention du septième Nâdi sacré. [VI 259]

Idâ et Pingalâ fonctionnent le long de la paroi courbe de la moelle dans l'intérieur de laquelle se trouve Soushoumnâ. Ils sont semi-matériels, positifs et négatifs, soleil et lune, et mettent en action le courant libre et spirituel de Soushoumnâ. Ils ont des voies distinctes qui leur sont propres, autrement ils s'irradieraient dans tout le corps. C'est par la concentration sur Idâ et Pingalâ qu'est éveillé le "feu sacré".

Un autre nom donné à la Vinâ de Shiva (le système sympathique) est celui de Vinâ de Kâlî.

Les cordons sympathiques, ainsi qu'Idâ et Pingalâ, partent d'un point sacré situé au-dessus de la moelle allongée appelée Triveni. C'est l'un des centres sacrés, dont un autre est Brahmarandra qui est, si vous voulez, la substance grise du cerveau. C'est aussi la fontanelle antérieure  chez l'enfant nouveau-né.

La colonne vertébrale est appelée Brahmadanda, le bâton de Brahmâ. C'est encore symbolisé par la baguette de bambou que portent les Ascètes. Les Yoguis, de l'autre côté de l'Himâlaya, qui s'assemblent régulièrement près du lac Mânsarovara, portent un bâton de bambou à triple nœud, on les appelle Tridandins. Cela a la même signification que le cordon Brahmanique, qui a beaucoup d'autres sens, outre celui qui a trait aux trois souffles vitaux : par exemple, il symbolise les trois initiations du Brahmane, qui ont lieu :

  1. à sa naissance, lorsqu'il reçoit son nom mystérieux, de l'Astrologue de la famille, lequel est supposé le tenir des Dévas (aussi dit-on également qu'il est initié par les Dévas) ; un Hindou mourrait plutôt que de révéler ce nom,
  2. à l'âge de sept ans, lorsqu'il reçoit le cordon et
  3. à onze ou douze ans, lors de l'initiation dans sa caste.

Q. S'il est bon d'étudier le corps et ses organes, avec leurs correspondances, voulez-vous nous donner une idée générale de ces correspondances, par rapport aux Nâdis et au diagramme des orifices ?

La Rate                                      correspond     au Linga Sharîra

Le Foie                                      correspond     à Kâma

Le Cœur                                    correspond     à Prâna

Les Tubercules Quadrijumeaux      correspond     à Kâma-Manas

Le Corps Pituitaire                       correspond     à Manas-Antahkarana

La Glande Pinéale                       correspond     à Manas

jusqu'au moment où elle est touchée par la lumière vivante de Koundalinî, qui procède de Bouddhi, et alors elle devient Bouddhi-Manas.

La glande pinéale correspond à la Pensée Divine. Le corps Pituitaire est l'organe du Plan Psychique. La vision psychique [VI 260] est causée par le mouvement moléculaire de ce corps, qui est en rapports directs avec le nerf optique, affecte ainsi la vue, et donne naissance à des hallucinations. Ces mouvements peuvent facilement provoquer des éclats de lumière, du genre de ceux que l'on peut obtenir en appuyant sur les globes des yeux. L'ivresse et la fièvre donnent naissance à des illusions de la vue et de l'ouïe, par l'action du corps pituitaire. Ce corps est parfois tellement affecté par l'ivresse, qu'il en est paralysé. Si le nerf optique est influencé de cette façon et que le courant soit ainsi renversé, la couleur sera probablement complémentaire.