MAITRE M

Les Enseignements du Maitre MORYA

LA CLEF DE LA THEOSOPHIE

DIVISION THÉOSOPHIQUE

DIVISION THÉOSOPHIQUE

 

TERMES SANSCRITS

SIGNIFICATION EXOTÉRIQUE

EXPLICATION

(A).     RUPA,      ou          STHULA- SHARIRA.

A. Corps physique.

A Véhicule de tous les autres "principes" pendant la vie.

(B). PRANA.

B. Vie, ou principe vital.

B. Nécessaire seulement à A.  C.

D. et aux fonctions du Manas inférieur, c'est-à-dire à toutes les fonctions qui ne concernent  que le cerveau (physique).

(C). LINGA SHARIRA.

C. Corps astral.

C. Le Double, ou fantôme.

(D). KAMA RUPA.

D. Siège des désirs et des passions, de l'animalité.

D. Centre de l'homme animal, où se trouve la ligne de démarcation qui sépare l'homme mortel de l'entité immortelle. [131]

(E). MANAS, principe dont les fonctions sont doubles.

E. Mentalité, intelligence ; c'est- à-dire intelligence humaine supérieure, dont la lumière, ou la radiation, relie la Monade à l'homme mortel, pour la durée de la vie.

E. L'état futur de l'homme et sa destinée karmique  dépendent de la tendance de Manas à, descendre vers Kama rupa, le siège des passions animales, ou à s'élever vers Buddhi, l'Ego Spirituel ; dans ce cas, la conscience supérieure des aspirations Spirituelles et Individuelles de l'Intelligence (Manas) s'attache à Buddhi, qui l'absorbe pour former l'Ego destiné             au            bonheur Devakhanique 15.

(F). BUDDHI.

F. Ame Spirituelle.

F. Véhicule de l'Esprit pur et universel.

(G). ATMA.

G. Esprit.

G. Un avec l'Absolu, dont Atma est la radiation. [132]

 

Voyons maintenant quel est l'enseignement de Platon.

 15 Dans le "Bouddlhisme Esotérique" de M. Sinnett, d. c. et f. sont appelés respectivement l'âme animale, l'âme humaine, et l'âme spirituelle ; ces termes sont également justes. Chaque principe, dans le Bouddhisme Esotérique, porte un nombre ; mais, au fond, c'est inutile. La double Monade seuls (Atma-Buddhi) peut être identifiée avec les deux nombres les plus élevés (6 et 7). Quant à ce qui concerne les autres principes, ce système de numération est, en règle générale, impraticable ; car c'est le principe qui prédomine par excellence, qui, dans chaque homme, devient le premier et le principal. Chez quelques hommes, ce sera l'intelligence supérieure (Manas, le 5 principe) qui dominera le reste ; Chez d'autres, l'âme animale Kama rupa) qui règne en souveraine, animée de l'instinct le plus bestial.

 

Il parle de deux divisions de l'homme intérieur, dont l'une, immuable, toujours la même, est formée de la même substance que la Déité ; tandis que l'autre est corruptible et mortelle. Ces "deux parties" se retrouvent dans la Triade supérieure et le Quaternaire inférieur (voyez le tableau). II explique comment, lorsque l'âme, Psyché, "s'unit à Nous (esprit divin, substance divine) 16, tout ce qu'elle fait est juste et heureux ; mais le contraire a lieu, lorsqu'elle s'attache à Anoia (la folie, ou l'âme animale et déraisonnable). Nous avons donc ici Manas (ou l'âme en général), sous son double aspect ; s'il s'attache à Anoia (notre Kama rupa, ou l'âme animale du "Bouddhisme Esotérique"), il se dirige vers l'annihilation complète de l'Ego personnel ; Tandis que, s'il s'unit à Nous (Atma-Buddhi), il est absorbé par l'Ego immortel et impérissable, et la conscience spirituelle du principe qui a été personnel, devient immortelle. [133]

Vous êtes ici : Accueil LA CLEF DE LA THEOSOPHIE DIVISION THÉOSOPHIQUE